Bpost néglige la qualité et se fait taper sur les doigts

12/10/16) - Bpost obtient une mention insuffisant pour la qualité de son service et se fait rappeler à l’ordre par le régulateur de la poste IBPT. Le management de bpost s’empresse d’invoquer toute sorte de motifs pour s’excuser.

Les plus mauvais résultats depuis des années sont dus selon l’entreprise aux grèves, à la menace terroriste et aux pannes d’électricité.

On ne dit malheureusement pas que depuis des années pour bpost la qualité est subsidiaire par rapport au budget et au bénéfice. Le seul qui peut porter un regard satisfait sur les années passées est l’actionnaire. Tout le restant a dû céder la place.

Les syndicats font état de ces situations depuis longtemps et montrent du doigt une politique de gestion du personnel défaillante qui à la longue met la qualité du service en péril.

Les appels de détresse du personnel ont toujours été emportés par le vent, jusqu’à ce que bpost en arrive maintenant à un point où on ne peut plus les ignorer.

Le manque de personnel, et la rotation dans le personnel, le manque de formations constituent les problèmes les plus importants, qui ne se solutionnent pas par un petit investissement unique de 600000 Euros!

L’IBPT demande à bpost d’investir dans l’amélioration de la qualité et bpost veut investir dans le tri. En soi c’est une bonne chose, mais rien que cela ne sera pas suffisant. Bpost devra surtout investir dans son personnel, car la distribution du courrier reste un travail intensif. 

Marc De Mulder
Président SLFP-Poste

Notre site web fait usage de cookies. Ceci nous aide à vous offrir une meilleure expérience dans l’utilisation de notre site web et nous permet de l’optimaliser.  En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Plus d'infoFermer